bâbord


bâbord

bâbord [ babɔr ] n. m.
• 1484; néerl. bakboord « côté du dos », parce que le pilote manœuvrait en tournant le dos au côté gauche
Mar. Le côté gauche d'un navire, en tournant le dos à la poupe. Une île à bâbord. gauche. Homme d'équipage de la bordée de bâbord (ou BÂBORDAIS n. m. ). ⊗ CONTR. Tribord.

bâbord nom masculin (moyen néerlandais bakboord, de bak, dos, et boord, bord) Partie gauche d'un navire, quand on regarde vers l'avant. ● bâbord (difficultés) nom masculin (moyen néerlandais bakboord, de bak, dos, et boord, bord) Orthographe Avec un accent circonflexe sur le a. Remarque Le d final correspond au d de bord. Sens Bâbord = côté gauche d'un navire (quand on regarde vers l'avant). Remarque Moyens mnémotechniques souvent cités : le a de bâbord est dans gauche, le i de tribord dans droite ; bâbord à gauche, tribord à droite, comme dans le mot batterie. ● bâbord (synonymes) nom masculin (moyen néerlandais bakboord, de bak, dos, et boord, bord) Partie gauche d'un navire, quand on regarde vers l'avant.
Contraires :

bâbord
n. m. MAR Côté situé à gauche de l'axe longitudinal du navire lorsqu'on regarde vers l'avant (par oppos. à tribord).

⇒BÂBORD, subst. masc.
MARINE
A.— Partie gauche d'un navire. Avoir les amures à bâbord (Ac. 1835-1932) :
1. ... les officiers culbutés et ensablés criaient comme le vieux capitaine de vaisseau : « feu de tribord, feu de bâbord, feu partout! feu dans ma perruque! »
CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 1, 1848, p. 406.
2. Je me traînai, comme je pus, hors de ma cabine, je gagnai l'avant du navire, je m'appuyai près du bossoir de babord et je regardai en face de moi.
DU CAMP, Le Nil, 1854, p. 4.
Au fig. Faire feu de tribord et de bâbord. Utiliser tous ses moyens, toutes ses ressources.
Emploi adj. :
3. Tout le côté bâbord du pont était occupé par le harem; ...
FLAUBERT, Correspondance, 1850, p. 247.
B.— Loc. adv. À bâbord, sur bâbord. À gauche de l'axe longitudinal du bateau lorsqu'on regarde vers l'avant (d'apr. BARBER. 1969) :
4. ... le célèbre pic fut laissé sur bâbord, et le Duncan, continuant sa marche rapide, coupa le tropique du Cancer le 2 septembre, à cinq heures du matin.
VERNE, Les Enfants du capitaine Grant, t. 1, 1868, p. 64.
P. métaph. :
5. Mais Ondine et moi partons chacun de notre bord pour l'éternité. À babord le néant, à tribord l'oubli... Il ne faut pas rater cela, Ondine... Voilà le premier adieu qui se soit dit en ce bas monde.
GIRAUDOUX, Ondine, 1939, III, 6, p. 218.
SYNT. Bâbord la barre, barre à bâbord; virer à bâbord.
PRONONC. ET ORTH. :[]. FOUCHÉ Prononc. 1959 note qu'on prononce un [a] ant. bref dans bâbord et Le Câtelet malgré la graph. â accent circonflexe. Cf. aussi BUBEN 1935, p. 44, § 30 : ,,Le substantif bâbord, emprunté du néerl. bak-boord et transcrit au XVIIe s. basbord par étymologie populaire, a conservé le timbre étymologique malgré la graphie.`` LITTRÉ signale que le d ne se lie jamais. Ac. 1798, 1835, 1878 et 1932 ainsi que BESCH. 1845, Lar. 19e, Nouv. Lar. ill. (cf. aussi QUILLET 1965) consacrent à la forme bas-bord une vedette de renvoi à bâbord. LITTRÉ et GUÉRIN 1892 signalent qu'il s'agit d'une ,,orthographe fautive au lieu de bâbord``. Un certain nombre de dict. techn. écrivent le mot sans accent circonflexe (cf. DUP. 1961 et GEORGE 1970).
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1484 mar. « côté gauche d'un bâtiment, en parlant de la poupe » (GARCIE, Grant Rout., f. 61 ds GDF. Compl. : Le banc de sable te demourra de babort), graphie isolée; 1548 babord avec valeur adverbiale (RABELAIS, Le Quart Livre, éd. R. Marichal, chap. XXII, p. 117); forme bas-bord aux XVIIe et XVIIIe s. (1643-1778 ds JAL1), bas-bord et babord (Trév. 1721-71), bâbord dep. Ac. 1762; 2. 1835 fig. et fam. (Ac. : [...] Faire feu de tribord et de bâbord, Faire usage de tous ses moyens, de toutes ses ressources).
Empr. au m.néerl. bakboord, de même sens (SAGGAU 1905, p. 57; VALKH., p. 50), cf. m.b.all. backbord, all. mod. Backbord, ags. boecbord, a.nord. bakbordi. Le m.néerl. est composé du m.néerl. bac, bak « dos » (all. mod. Back) et boord « bord », v. aussi bord (DE VRIES; VERDAM). À l'époque du m. néerl. le pilote gouvernait en effet avec une godille fixée au côté droit du bateau et tournait donc le dos au côté gauche (DIEZ5). Forme altérée en bas bord, basbord (puis bâbord), par attraction de l'adj. bas, l'équipage se tenant à bâbord, tandis que le tribord était réservé aux officiers (WILL.). L'étymon a.nord. bakbordi (DE GOROG, p. 4), ne peut convenir étant donné l'entrée relativement tardive du mot en fr. L'étymon b. all. backbord (BEHRENS D. 1923, p. 69; REW3) est moins satisfaisant du point de vue hist., les relations maritimes fr. étant beaucoup plus actives avec les Pays-Bas qu'avec l'Allemagne du Nord.
STAT. — Fréq. abs. littér. :103.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — BARBER. 1969. — BEHRENS D. 1923, p. 69. — BOUILLET 1859. — DE GOROG 1958, pp. 63-64. — DUCH. 1967, § 29. — GEORGE 1970. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 324. — GOUG. Mots t. 1 1962, p. 213. — GRUSS 1952. — HARTOY 1944. — JAL 1848. — LE CLÈRE 1960. — PIERREH. Suppl. 1926. — PRIVAT-FOC. 1870. — SOÉ-DUP. 1906. — WILL. 1831.

bâbord [babɔʀ] n. m.
ÉTYM. 1484, Garcie; néerl. bakboord « côté du dos », parce que le pilote manœuvrait en tournant le dos au côté gauche.
Mar. Le côté gauche d'un navire, en tournant le dos à la poupe (s'oppose à tribord). || Recevoir le vent par bâbord.Loc. adv. Bâbord amures.Adj. || Le côté bâbord. || Les couchettes bâbord.
1 Pare les écoutes ! Pare les boulines ! Amure bâbord !
Rabelais, le Quart Livre, 22.
2 Tous appuyés en bâbord (…), ils parlèrent des choses du pays (…)
Loti, Pêcheur d'Islande, III, 11.
Côté gauche, par rapport au navire. || Laisser une île à bâbord. Gauche.Loc. adv. À bâbord, sur bâbord.
(Langage des marins). Gauche. || Il y a un bistrot à bâbord, allons-y ! à bâbord toute !
Loc. fig. (vx). Faire feu de tribord et de bâbord : faire usage de toutes ses ressources.
DÉR. Bâbordais.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Babord — Bâbord Bâbord est le côté gauche d un navire, lorsqu on est placé dans son axe et qu on regarde vers l avant (la proue). Bâbord, comme la majorité des termes de navigation provient du néerlandais et signifie que l on fait dos à la dérive ;… …   Wikipédia en Français

  • babord — BABÓRD, baborduri, s.n. Partea stângă a unei nave după direcţia înaintării. ♢ Marginea din stânga a fuzelajului unei nave aeriene (privind în direcţia de zbor). – Din fr. bâbord. Trimis de paula, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  babórd s. n., pl.… …   Dicționar Român

  • BaBorD — (Base Bordelaise Documentaire) est le nom du catalogue documentaire commun aux quatre services communs de la documentation (SCD) des Universités de Bordeaux. La base est mise en œuvre et gérée par le département de la documentation de l… …   Wikipédia en Français

  • bâbord — BÂBORD. s. m. Terme de Marine. Le côté gauche d un vaiseau en partant de la poupe. Bâbord est opposé à Stribord, qui signifie le côté droit …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Bâbord — La réplique de la Santa Maria se trouve à bâbord du navire de croisière AIDAblu Bâbord est le côté gauche d un navire, lorsqu on est placé dans son axe et qu on regarde vers l avant (la proue). Bâbord, comme la majorité des termes de navigation… …   Wikipédia en Français

  • bâbord — (bâ bor ; le d ne se lie jamais : le bâbord est.... dites : le bâ bor est, et non le bâ bort est) s. m. Terme de marine. Côté gauche d un bâtiment, quand, placé à la poupe, on regarde la proue. Il est opposé à tribord.    Par extension, le marin… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BÂBORD — s. m. T. de Marine. Le côté gauche d un bâtiment, en partant de la poupe. Il est opposé à Tribord, qui signifie, Le côté droit. Avoir les amures à bâbord. Faire feu de tribord et de bâbord. Fig. et fam., Faire feu de tribord et de bâbord, Faire… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BÂBORD — n. m. T. de Marine Le côté gauche d’un bâtiment, en partant de la poupe, par opposition à TRIBORD. Avoir les amures à bâbord. Faire feu de tribord et de bâbord. Fig. et fam., Faire feu de tribord et de bâbord, Faire usage de tous ses moyens, de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • babord — ba|bord Mot Agut Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • babórd — s. n., pl. babórduri …   Romanian orthography


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.